Nos fabrications de carreaux de faïence

Atelier Almaviva : Nos céramiques artisanales

L’atelier Almaviva fabrique des carreaux de Delft, des azulejos, des carreaux de faïence anciens avec les mêmes techniques qu’à la Renaissance.

logo2

Nos spécialités sont le dessin et la fabrication de panneaux d’azulejos, de carreaux de Delft, de pavements du Moyen-âge et de la Renaissance italienne, et de carreaux islamiques, y compris les zelliges marocains.

Nous façonnons l’argile à la main et préparons nous-mêmes les pigments. Nous travaillons sur commande, pour des architectes ou décorateurs, et pour des particuliers. Nous intervenons souvent dans le cadre de projets de restauration car nos fabrications semblent des carreaux anciens.
Nos champs d’intervention sont en général les piscines, les hammams et spa, les sols en terre cuite, les niches faïencées, les contre-marches, les cheminées, et bien sûr, les salles de bains et cuisines, notamment les crédences, plans de travail et dessus de table.

Notre fabrication artisanale porte aussi sur les objets en faïence comme les services de table personnalisés (assiettes, plats, terrines, etc.) ou les pots d’apothicaire (albarello, chevrette, pot à thériaque, etc.). Grâce à des moules originaux du XVIIIème siècle, nous rééditons des faïences anciennes telles des tulipières, coupes Médicis, candélabres, etc.

Au fil des ans, nous avons constitué un énorme fonds iconographique avec des milliers de photographies de carreaux anciens, d’azulejos, de carreaux de Delft, et de carrelages anciens de toutes époques. Ce fonds est enrichi de milliers de tableaux, gravures, ornements, vedute, marines, etc. Toutes ces archives nous permettent de recréer avec fidélité les décors de nombreuses époques. Cette iconographie est consultable à notre salle d’exposition ou sur demande.

Exemple de réalisations récentes : Azulejos portugais

azulejos_Almavivanews_Almaviva

Exemple d'une de nos dernières réalisations de panneaux d’azulejos.

Les paysages blancs et bleus sont très typiques des azulejos portugais du début de XVIIIème siècle. Le tour de la pièce est décoré d'une balustrade en trompe l’œil. Les portes sont soulignées d'un encadrement avec des carreaux découpés, tels qu’on en voit beaucoup au Portugal.