Accueil » Carreaux médiévaux

Carreaux médiévaux

Fabrication de carreaux du Moyen-Age sur commande

L’atelier Almaviva fabrique sur mesure des carreaux médiévaux : pavements et cabochons cisterciens, navettes émaillées, socarrats espagnols, etc.
Nos carreaux sont fabriqués à la main dans le respect des techniques artisanales traditionnelles ; de ce fait, ils ont l’air de carrelages anciens.

GALERIE d’images : cliquer ici pour voir des exemples de nos carreaux médiévaux

Le pavement médiéval : l’origine du carrelage

C’est au Moyen-Age qu’apparaît le carrelage de terre cuite, pour couvrir les sols des églises romanes. D’abord recoupés pour être assemblés en mosaïques, ces carreaux de pavement sont dès le XIIe siècle simplement recouverts d’une glaçure transparente au plomb, de couleur jaune, brun-rouge, vert clair ou vert foncé. Les décors des carreaux médiévaux apparaissent au XIIIe siècle, et sont de 2 types.

pavement terre-cuite

Mise au point par les moines cisterciens, la technique du décor incrusté ou décor à engobe va être très utilisée dans le nord de l’Europe, et principalement en France et en Angleterre. On presse sur la terre crue de couleur une matrice en bois sur laquelle est sculpté un motif. L’empreinte ainsi laissée en creux est remplie d’argile blanche diluée. Une fois la terre sèche, sa surface est arasée pour que le motif ressorte bien net, en révélant le contraste de couleur entre le décor et le fond du carreau, puis le carreau est recouvert d’une glaçure transparente à base de plomb.

carreau medieval

Les ordres religieux, plutôt austères, imposent pendant un temps les figures géométriques pour les sols qui vont être foulés aux pieds. Mais la demande devient toujours plus exigeante et les dessins évoluent à partir du XIIIe siècle pour représenter des images d’anges ou de saints, des fleurs de lys, des blasons, des figures d’animaux stylisés, des monstres et des grotesques, des scènes de la vie populaire.
Avec la mode venant d’Espagne et des pays orientaux, les carreaux ne décorent plus seulement les sols mais aussi les murs. La robustesse du décor n’étant plus alors nécessaire, la technique de l’incrustation a dans ce cas été remplacée par un décor simplement peint avec un engobe blanc sous une glaçure transparente..

carreaux palais pape

Dans le sud de l’Europe, en Italie et en Espagne, vers la fin du Moyen-Age, la technique de décor est différente. Les carreaux sont recouverts d’un émail stannifère blanc opaque sur lequel est directement peint le décor : végétaux, rosettes, animaux, ou visages humains annonçant les prémices de la Renaissance. Ces carreaux bleu et blanc sont produits en grand nombre au XVe dans 2 villages à côté de Valence en Espagne : Manises et Paterna.
S’utilisant en pavements, mais également en carreaux de revêtement, les carreaux émaillés et décorés sont souvent alternés avec des carreaux unis : le Palais des Papes à Avignon fournit un bel exemple de ce type de carrelage médiéval. Apparaissent également les navettes, carreaux hexagonaux combinés avec des carrés pour former des octogones.

azulejos-socarrat