Accueil » faïence de Delft

faïence de Delft

On appelle faïence de Delft les céramiques émaillées fabriquées dans la ville de Delft, véritable capitale de la céramique du nord de l’Europe. Les premiers peintres italiens sur faïence s’installèrent à Anvers vers 1500, puis après la conquête de la Flandre par les Espagnols en 1585, ces artisans s’installèrent plus au nord, en Hollande, en particulier à Delft. Ces artisans connaissaient les techniques de glaçure stannifère développées en Italie (voir majolique) et en Espagne (voir azulejo).

Au XVIIe siècle, les ateliers de Delft produisirent une céramique polychrome pour copier et concurrencer les porcelaines Kang Shi chinoises et Imari japonaises. Ils produisirent ensuite des faïences bleues et blanches, de nouveau sous l’influence de la porcelaine chinoise. C’est cette faïence de Deft bleue de blanche qui est la plus connue. Ce bleu de Delft a été très imité en Europe au XVIIIe siècle, en particulier par des ateliers en Angleterre et dans le nord de la France. 

On pouvait voir des carreaux de Delft partout en Europe : Trianon de Porcelaine à Versailles, château de Nymphenbourg à Munich, palais Menshikov à Saint-Pétersbourg, château de Beauregard, etc. Et même dans les maisons coloniales nord-américaines.

Pour en savoir plus, voir notre Galerie de carreaux de Delft

carreaux de faience de Delft cheminee Anvers    faïence de delft tegels fliesen    plaque en faience de delft Frederyk van Frytom

Revenir au lexique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer