Accueil » Céramique

Céramique

Le mot céramique provient du grec ancien (kéramos) qui signifie « terre à potier » ou « argile« .

Ce mot grec provient lui-même d’une racine sanscrite signifiant « faire brûler ». Toutefois, on notera que l’usage que nous avons de ce mot n’apparaît qu’au XIXe siècle. Le terme employé jusqu’alors de poterie ne suffisait plus pour d’écrire le champs des possibles. Le sens moderne n’est enregistré par le dictionnaire de l’Académie Française qu’en 1932.

La céramique regroupe plusieurs branches : la terre cuite ou poterie, la faïence, le grès, la porcelaine. Ces branches doivent leurs qualités distinctives tant à la composition de la pâte argileuse qu’aux modalités de décoration et de cuisson. On distingue ainsi deux grandes catégories de céramiques : à pâte poreuse (terres cuites et faïences), dont on dit qu’elles cuisent à basse température, et à pâte imperméable (porcelaines et grès), dites de haute température.

 

Revenir au lexique