Accueil » Zellige marocain

Zellige marocain

A la manière d’une mosaïque, le zellige marocain est un assemblage de fragments de céramique découpés dans des carreaux de faïence monochromes. Les dessins obtenus sont géométriques et parfois très complexes. Cette technique ornementale a été employée en Espagne à l’époque hispano-mauresque où elle était appelée alicatado. Elle s’est surtout développée au Maghreb et en particulier au Maroc où les zelliges décorent les murs de tous les palais, des mosquées, des médersas, des fontaines et patios.

Le mot zellige a la même origine que azulejo utilisé en Espagne et au Portugal pour désigner les carreaux de faïence. Il dérive de l’arabe  الزليج   ( al zulaycha ) qui veut dire  « petite pierre polie » parce qu’il s’agissait à l’origine d’imiter les mosaïques romaines d’Afrique du Nord.

Notons que le mot est parfois orthographié zillij ou zellij

Pour en savoir plus, voir notre Galerie Zellige

zellige marocain

Revenir au lexique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer