Accueil » Qallaline

Qallaline

Ce mot, pluriel de qallal, recouvre à la fois le corps de métier des potiers et le quartier où étaient installés leurs ateliers à Tunis. L’art qallaline désigne plus précisément la production céramique tunisoise entre les XVIIe et XIXe siècles. Héritier d’une grande tradition hispano-mauresque pour les couleurs et la technique de la faïence, l’influence ottomane lui confère cependant un style nouveau. La céramique de revêtement mural est très présente et est de deux types : des carreaux au décor répétitif, floral ou géométrique, et des panneaux figurant le plus souvent un mihrâb et des éléments floraux, encadrés dans une architecture à coupole en arc de cercle et colonnes. De très beaux exemples peuvent être admirés au Palais du Bardo de Tunis, ancienne résidence des beys de Tunis.

Qallaline-tile-G       qallaline-palais-bardo

Revenir au lexique